Souriez … v’la l’contrôleur !

By | 25/06/2015

« Du côté des collectivités » 1.

Souriez … v’la l’contrôleur !

Or donc, on nous annonce l’arrivée d’un tout nouvel outil « ludique », pour « aider les SPANC à parler aux usagers de l’ANC » …

Il aura fallu s’y mettre à plusieurs et pour tout dire, constituer un groupe de travail qui ne comptait pas moins que des représentants du Conseil Départemental des Côtes d’Armor, de l’agence de l’eau Loire Bretagne, des contrôleurs, des installateurs et autres vidangeurs, pour phosphorer et aboutir à ce cadeau surprise à l’intention des futurs contrôlés.

Surpris, ils le seront, à n’en pas douter ; on imagine d’ici leur tête lorsqu’ils se verront remettre, le jour du contrôle,

  • une pochette pour conserver tous leurs documents « importants », les contacts utiles, un rappel de leurs obligations pour l’entretien de leur ANC (plutôt bien vu) ainsi qu’un exemplaire … de procès-verbal de réception de travaux (faut garder le sens des réalités du marché)

  • une affiche à coller dans les toilettes (lieu propice à la méditation)

  • un « magnet » pour faire joli sur le frigo

et pour les plus chanceux,

  • un rouleau de papier toilette, entouré d’une page de bande dessinée (on appréciera la fraicheur du clin d’œil)

Ne riez pas ! Il est prévu que cet attirail, censé « faciliter la communication », soit tiré à 2 500 exemplaires annuels, payés pour moitié par nos redevances à l’agence de l’eau, pour une autre partie, par une fédération de professionnels de l’assainissement non collectif et pour le reste … nos impôts y pourvoiront.

Si la qualité de l’engagement du SATESE 22 et le pragmatisme de l’agence de l’eau Loire Bretagne ne sont plus à démontrer, on peut regretter ce qu’on s’autorisera à considérer comme une erreur de parcours. En ces temps de budgets contraints, les sommes investies dans cette campagne de communication (de merchandising) n’auraient-elles pas pu trouver une meilleure utilisation… par exemple, dans la production de documents d’aide et d’information plus respectueux des usagers ?

… Ou alors, devrait-on se résoudre à voir ces deux organismes assimilés à bon nombre d’acteurs du « petit monde de l’ANC » qui développent une fâcheuse tendance à considérer l’usager comme un irresponsable, ignare et bordélique, doté du QI d’un enfant de 10 ans ? … Voilà qui serait nouveau.

En l’état, on souhaite bon courage et bon accueil à nos contrôleurs qui vont se voir chargés de remettre le paquet !

A quand, les casquettes « I love my spanc » ? …

Cl. R. 22 juin 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *